Contact

1, route de l'Amourette,

Lieu-dit Beauchamp

24 230 Vélines

 

Tél. 05 53 73 29 50

Email : 

contact@aurasdusol.org

Plan d'Accès

Pour nous trouver : 

Un soucis pour nous trouver? N'hésitez pas à nous appeler!

Nos partenaires

Compost In Situ
Sud-Ouest

​1, route de l'Amourette
24230 VELINES

Contacter par e-mail
 

SaluTerre

Ecopôle Périgord Aquitaine

9, route de Saint-Seurin-de-Prats

24230 Vélines

 

Tél. 05 57 46 04 37


 

© 2018 by Au Ras Du Sol

Pour une alimentation durable par une démarche d'économie circulaire

 

 

Initié en janvier 2015, et réfléchi longuement en amont par toutes les parties prenantes du projet, le projet d'économie circulaire mené sur le territoire de Vélines vise à proposer et à valider des réponses adaptées à la fracture alimentaire et sociale.

 

La démarche d'économie circulaire fonctionne ici comme une mise en synergie diverses structures permettant que les déchets des uns deviennent les ressources des autres. Débuté en mars 2015, cette expérimentation se déroulera en 3 ans, afin de mettre en place un suivi efficace dans le temps. Il est actuellement soutenu par la fondation Carasso.

 

Ce projet cherche à répondre de manière innovante à des défis soulevés par le système alimentaire actuel, en favorisant la mutualisation des outils et des techniques.

En effet, nos modèles de systèmes alimentaires ne sont plus durables tel que le définit la FAO. Alors que plus de 50 % de la population vit en ville, cette dernière autrefois entourée de larges ceintures maraîchères, est aujourd'hui dépendante d'un système alimentaire dont l'échelle est planétaire. 

 

Pour répondre à ces problématiques, notre objectif est d’expérimenter un système local d’alimentation liée à l’autoproduction (végétale et animale) dans une logique d’économie circulaire. Ce système sera étudié afin de permettre de capitaliser les bénéfices pour essaimer principalement en ville, des techniques accessibles à tous à des fins d’autoproduction alimentaire.

 

Plusieurs lieux, plusieurs partenaires, plusieurs expérimentations, le tout coordonné par Au Ras Du Sol, permettront aussi de diffuser des savoir-faires théoriques et pratiques en termes de jardin/élevage et cuisine à travers des animations, des formations et des livrets. Ces capitalisations seront accessibles pour tous, gracieusement, sous forme de Copy Left.

 

Le tout sera systématiquement évalué par des experts scientifiques liés au sol (agronomes, laboratoires du LAMS), à la biodiversité/équilibre faune/flore et maîtrise des flux (écologues, naturalistes, Eco'logic), à l’autoproduction (économistes et sociologues, laboratoire du PADES). En tant que partenaire opérationnel du projet, la scop SaluTerre coordonne les opérations scientifiques.  SaluTerre est un bureau d’études en ingénieries environnementales et sociales pour le suivi des études d'impact, des stratégies de compensations écologiques, de gestions écologiques globales au site. Spécialisé dans le développement des jardins partagés, composts partagés mais aussi menant des études opérationnelles sur la sécurité alimentaire dans les villes, ses compétences en termes méthodologiques nourriront le projet.

 

Plusieurs objectifs sous-tendent cette démarche :

 

  • Faire du jardinage et de la cuisine les axes fondamentaux pour manger sainement à faible coût et sans déchet

  • Qualifier les espaces à des fins de productions alimentaire et esthétique (paysages comestibles, jardinage partagé, petit et moyen élevage, aquaculture, transformation de produits, agroforesteries, agrologie, …)

  • Réduire les impacts sur l’environnement (vermicompostage, compostage, semis direct sous couvert, paillage, graines enrobées d'argile, récupération des eaux, limitation d’intrants, agrologie, équilibres naturels, …). Faire de chaque déchet une véritable ressource.

  • Initier, animer, former à des pratiques liées à la permaculture, dans une démarche ouverte d’éducation populaire.

  • Créer une mixité d’usages qui favorise la mixité sociale. Faire des lieux un jardin accessible à tous et toutes (PMR, enfants, retraité.e.s, actif.ve.s, publics sans moyens…)

  • Créer une filière économique de circuits courts basée entre autre sur l’autoproduction (Economie solidaire).

  • Expérimenter et valider toutes actions du système répondant aux objectifs fixés de l’économie circulaire pour une alimentation durable et efficace.

  • Sensibiliser à la mise en place d’une méthodologie axée sur la mutualisation, la coopération pour rendre efficient un système de consommation locale et durable.

 

Le territoire, les actions et partenaires, et les flux :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce shéma reprend les acteurs principaux du projet à l'état actuel, et peut s'enrichir de nouveaux partenariats, nouvelles actions au fur et à mesure de l'avancement du projet. Les savoirs et techniques éprouvées par l'expérimentation ont vocation à être diffusés sur un large territoire, notamment afin d'essaimer en ville.